Séance #2 : Sociologie des maladies professionnelles et environnementales

Reportée en février 2021

La deuxième séance permettra d’échanger avec deux sociologues.

La séance du 6 avril est annulée (covid-19). Nous essayerons de trouver une date pour un éventuel report.

Pascal Marichalar, chargé de recherche (CNRS), Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)

« De l’exposition routinière à la mise en danger criminelle. Le cas des verriers de Givors (Rhône) »

Un membre du GISCOP 93,

« Interroger la responsabilité de l’activité productive dans l’épidémie de cancer: retour sur la recherche-action du Giscop93 en Seine-Saint-Denis »

Quelques références pour celles et ceux qui veulent approfondir ces questions :

Marichalar Pascal, Qui a tué les verriers de Givors ?Une enquête de sciences sociales. La Découverte, « SH / L’envers des faits », 2017, 258 pages.

Marichalar Pascal, « Le traitement pénal des maladies industrielles. Une étude du maxi-procès Eternit de Turin (2009-2014) », Déviance et Société, 2019/4 (Vol. 43), p. 517-540.

Marichalar Pascal, « L’affaire des verriers de Givors ou le parcours du combattant des victimes de maladies professionnelles », Délibérée, 2019/1 (N° 6), p. 78-83.

et plus ici sur la page HAL de Pascal Marichalar (en accès ouvert)

Bécot Renaud, Frioux Stéphane, Marchand Anne, « Santé et environnement : les traces d’une relation à haut risque », Écologie & politique, 2019/1 (N° 58), p. 9-20.

Marchand Anne, « Quand les cancers du travail échappent à la reconnaissance. Les facteurs du non-recours au droit », Sociétés contemporaines, 2016/2 (N° 102), p. 103-128.

Toutes les publications (livre et chapitre d’ouvrage) de l’équipe du Giscop 93 sont sur le site web !

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search