Dysolab mobilisé

Le laboratoire des Dynamiques Sociales (DySoLab EA 7476) de l’université de Rouen Normandie se déclare mobilisé contre la réforme des retraites et contre la Loi de Programmation Pluriannuelle de la Recherche (LPPR).

Pour la retraite, les membres de DySolab dénoncent une rupture du contrat social républicain et du principe de solidarité entre les générations.

Cette réforme est dangereuse car elle n’assure pas la valeur du point qui sera calculée chaque année et soumis aux aléas des crises économiques

Cette réforme est aventuriste car elle va mécaniquement obliger à compenser par des cotisations dans des fonds de pension complémentaires et à jouer ainsi à la roulette financière la retraite

Cette réforme parachève une politique de l’injustice sociale en soutenant le chacun pour soi, chacun ses points

Cette réforme s’articule dans un plan d’ensemble où chaque secteur professionnel est démantelé ; l’ESR avec la loi LPPR

va ainsi reposer sur la généralisation de la précarité des emplois

NON ! cela n’a rien à voir avec la philosophie sociale du Conseil National de la résistance

NON ! cela n’a rien d’universel

NON! à la dilapidation de l’héritage des combats passés

ATTENTION ! DANGER : le monde qu’on nous prépare est celui des incertitudes et des vulnérabilités individuelles

—> En conséquence, DySoLab se déclare mobilisé en suspendant les activités scientifiques (annuler, reporter ou transformer les colloques et journées d’étude, suspendre le travail d’expertise et d’évaluation, organiser des actions dans les différentes instances de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, etc.),

Dysolab assurera uniquement un service minimum de la recherche restreint aux urgences pour les précaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.