Soutenance de thèse G. Carpier – 7 janvier : « Riddle down underground medicine » : légitimer les ‘Complementary and Alternative Medicine’ au sein des institutions fédérales de santé aux Etats-Unis.

Processed with VSCOcam with c1 preset

Bonjour à vous toutes et à vous tous,

J’ai le plaisir de vous faire part de la soutenance de ma thèse de doctorat en sociologie, spécialité anthropologie des sciences. Cette thèse a reçu le soutien de l’Institut National du Cancer (INCa, 2015-2018).

« Riddle down underground medicine » : légitimer les ‘Complementary and Alternative Medicine’ au sein des institutions fédérales de santé aux Etats-Unis.

Elle se tiendra ce jeudi 7 janvier 2021 à 14h à l’Université de Rouen et en ligne devant un jury composé de

Madeleine Akrich, Directrice de recherche, CSI – i3 Mines ParisTech

Laëtitia Atlani-Duault, Directrice de recherche, Ceped, Université de Paris, IRD, INSERM

Patrice Cohen (directeur), Professeur des universités, DySoLab, Université de Rouen

Sophie Devineau, Professeure des universités, DySoLab, Université de Rouen

Patrice Pinell (rapporteur), Directeur de recherche émérite INSERM, CESSP, CSE, CNRS

Ilario Rossi (rapporteur), Professeur associé, THEMA-ISS, Faculté des sciences sociales et politiques, UNIL

En raison de la situation sanitaire, la soutenance aura lieu à huis-clos et en visio-conférence. Elle sera retransmise en direct sur la webTV de l’université (webtv.univ-rouen.fr). Si vous souhaitez y assister, je vous communiquerais le lien direct de la salle virtuelle de soutenance. Il vous suffit pour cela de m’écrire à l’adresse suivante : carpier.geoffroy@gmail.com.

« Riddle Down Underground Medicine » : Légitimer les ‘Complementary and Alternative Medicine’ au sein des institutions fédérales de santé aux Etats-Unis

Geoffroy Carpier (dir. Patrice Cohen)

Résumé :

Soutenues par l’Institut National du Cancer (2015-2018), cette recherche se concentre sur la construction d’un espace légitime de la recherche médicale publique pour l’évaluation des « Complementary and Alternative Medicine » (CAM) aux États-Unis depuis les années 1990. Grâce à une ethnographie en réseau sur trois ans, j’analyse les façons dont différents acteurs-rices individuels-les et institutionnels-les, fédéraux-ales et non-fédéraux-ales (administrateurs-rices, scientifiques, professionnels-les de santé, politiques, etc.), collaborent et se concurrencent autour de ces CAM sur les modalités de la preuve, la finalité de ces recherches publiques, la définition-même de ces CAM et leur place dans le système de soin américain en lien avec l’émergence d’une nouvelle spécialité médicale, l’ « integrative medicine » (médecine intégrative). C’est en donnant à voir la constitution de différents réseaux d’acteurs-rices dans le temps et l’espace ainsi que les régimes d’actions pratiques entrepris par les acteurs-rices aux frontières et sur les frontières des institutions que je tente de reconstituer les multiples « paysages de sens » mobilisés par elles et eux autour des CAM, de la médecine et de la science comme concourant à la définition d’un (nouveau) « pluralisme thérapeutique en mouvement ».

Mots-Clés : sociologie, anthropologie, ethnographie, épistémologie, médecine, science, complementary and alternative medicine (CAM), integrative medicine, cancer, compléments alimentaires, institutions fédérales de santé, Etats-Unis

« Riddle Down Underground Medicine » : Legitimizing ‘Complementary and Alternative Medicine’ within federal health agencies in the United States.

Geoffroy Carpier (adv. Patrice Cohen)

Abstract :

Funded by the French National Cancer Institute (INCa), this research focuses on the emergence of a legitimate federal space for the medical evaluation of “Complementary and Alternative Medicine” in the U.S. since the 1990s. Drawing on a 3-year networked ethnography among federal agents, scientists and health professionals working on medical research on CAM, I offer a grounded theoretical framework for the study of how these different actors collaborate with each other and compete with one another around CAM about the regime of proof, the multiple aims of this federal medical research and the very definition of these CAM and their place within the American health system in relation to the emergence of “integrative medicine”. Attentive to actors’ practical mobilization and symbolic commitments in action, I delineate different group identities among federal agents, scientists and health professionals around both conflictual and consensual aspects of this mixed social space of medical research on CAM. I show how these groups and their related networks engage with different regimes of boundary work, craft many “landscapes of meaning” around CAM, science and medicine and ultimately produce and share a (new) “dynamic therapeutic pluralism”.

Keywords: sociology, anthropology, ethnography, epistemology, medicine, science, complementary and alternative medicine (CAM), integrative medicine, cancer, dietary supplements, health agencies, United States


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search