Cognie Florence, « Artisan et réseaux : l’homme immobile connecté », Sociologies pratiques, 2021/3 (N° Hors-série), p. 133-144.

Résumé : Cet article présente les principales conclusions d’une recherche qui avait pour objet de caractériser l’artisanat et les artisans aujourd’hui afin de comprendre leur permanence sinon leur développement. Il s’inscrit dans une perspective historique et actualise les travaux des années 1970-80. Il articule les concepts de la nouvelle sociologie économique, notamment ses travaux sur les réseaux qui permettent de caractériser les formes de coordination singulières des entreprises artisanales, avec ceux de la sociologie de l’entreprise. Cette dernière, qui conçoit l’entreprise comme lieu de socialisation et de construction d’identités professionnelles, de coopération et de régulations, est particulièrement éclairante pour analyser et comprendre la persistance de ce monde social.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search