Offre post-doctorat sociologie (36 mois) – l’activité physique dans la prise en charge des addictions aux substances psychoactives – Axe 2 : Conditions sociales de l’appropriation de l’APA sur la durée

Présentation

Le post-doctorat s’inscrit dans le cadre d’une recherche sociologique financée par l’INCa et l’IReSP portant sur la mobilisation des activités physiques dans la prise en charge en addictologie. Le projet APADDICTO comprend deux axes. Le premier porte sur les pratiques professionnelles en Activité physique adaptée (APA) (voir : https://dysolab.hypotheses.org/4175). Le second s’intéresse aux trajectoires des consommateur·ice·s de substances psychoactives, et fait l’objet de cet appel à candidature. Ce deuxième axe, étudie les conditions sociales de l’appropriation de cette APA par les usager·ère·s sur la durée et particulièrement en dehors des institutions de soin. Cette recherche s’appuiera sur plusieurs terrains d’enquête (clinique de Soins de suite et de réadaptation, centre de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie, centre thérapeutique résidentiel, etc.). Elle s’appuiera sur un corpus préétabli auprès de patient·e·s en cure qu’il s’agira de remobiliser et d’élargir à de nouveaux enquêté·e·s.

Nous attirons l’attention des candidat·e·s sur le fait que deux post-doctorats différents sont proposés, l’un portant sur les configurations professionnelles et l’activité des enseignant·e·s d’APA, l’autre sur les trajectoires des personnes prises en charge en addictologie.

Mission du/de la post-doctorant·e

Les missions principales :

Réaliser des monographies d’établissement traitant des problématiques d’addiction

Le/la post-doctorant·e contribuera à réaliser des entretiens avec des patient·e·s, des professionnel·le·s de santé et des enseignant·e·s d’APA, mais aussi des observations au sein de ces établissements, en collaboration avec les autres membres du projet. Il/elle participera pleinement aux différentes étapes de cette recherche, de la mise en place des outils à la rédaction du rapport de recherche et à la valorisation de celle-ci.

            Participer à l’animation scientifique de cette recherche

Assurer une veille bibliographique et étoffer la revue de littérature durant l’ensemble du projet (comprenant les travaux en langue anglaise et des recherches hors sciences sociales).

Le/la post-doctorant·e sera sollicité·e pour participer à l’organisation des manifestations (journée d’étude, workshop) en lien avec le projet.

            Coordonner les moyens humains, techniques et financiers nécessaires à la réalisation du projet de recherche

Le/la post-doctorant·e, en lien avec le responsable scientifique, participera au pilotage du projet de recherche, facilitera le lien entre les membres de l’équipe des trois laboratoires engagés, avec les partenaires (cliniques, financeur, etc.), participera à l’organisation des réunions de travail (préparation, rédaction des comptes-rendus, etc.), aux possibles conventionnements et/ou enregistrement du projet sur les registres éthiques.

Il n’y a pas de contrainte géographique associée à ce poste. La personne retenue sera néanmoins appelée à se déplacer à Paris, Rouen, Toulouse et Nancy.

Compétences requises

Le/la candidat·e devra être titulaire d’un doctorat en sciences sociales (sociologie, anthropologie, sciences politiques) au moment de la prise de poste. Une expérience dans le recueil et l’analyse de trajectoires biographiques et/ou de carrières est attendu. Des connaissances sur les champs de la santé, du sport et/ou de l’addiction est également souhaitable.

Conditions d’emploi et de rémunération

Le/la post-doctorant·e sera rattaché·e au laboratoire DySoLab (EA 7476) de l’université de Rouen Normandie.

La durée du post-doctorat est de 36 mois à plein temps et la prise de poste s’effectuera dans l’année 2024, en fonction des disponibilités de la personne recrutée.

Salaire net mensuel : 3 100,69 €

Responsable scientifique du projet : Yannick Le Hénaff

Composition du dossier de candidature :

Pour candidater, veuillez transmettre avant le 1er mars 2024 les éléments suivants à Emilie Gaborit (emilie.gaborit@univ-tlse3.fr) et Yannick Le Hénaff (yannick.le-henaff@univ-rouen.fr) :

Lettre de motivation

Curriculum vitae

Liste de publications

Rapports de soutenance de thèse (à défaut les pré-rapports de thèse)



Citer ce billet
Francois Féliu (2023, 29 novembre). Offre post-doctorat sociologie (36 mois) – l’activité physique dans la prise en charge des addictions aux substances psychoactives – Axe 2 : Conditions sociales de l’appropriation de l’APA sur la durée. Dynamiques sociales contemporaines. Consulté le 22 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nz0c

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search