Myriam Odile Blin : Terrasses et kalachnikovs

, « Terrasses et kalachnikovs », REFSICOM [en ligne], L’identité dans tous ses états : 2. Catégories symboliques et enjeux sociaux, mis en ligne le 16 novembre 2017, consulté le 10 January 2018. URL: http://www.refsicom.org/364

Résumé : Cet article tente de saisir les positionnements idéologiques de la jeune génération visée par les attentats de novembre 2015, à Paris, à partir de la polémique créée sur les réseaux sociaux par le hashtag « je suis en terrasse ». Cette polémique est le symptôme d’une crise identitaire que le triple piège instauré par la montée sécuritaire, l’islamophobie et le regain nationaliste a engendrée. Un sous bassement politique conséquent semble manquer à cette riposte. Le mise en perspective avec un autre attentat en Côte d’Ivoire quelques mois plus tard montre la difficulté du microcosme qui fréquente les terrasses de café, à Paris, et s’exprime avec ce hashtag, à envisager le contexte global et politique plus vaste qui a engendré les attentats. La légèreté du hashtag considéré ne révèle-t-elle pas une certaine vacuité face aux enjeux contemporains du monde ?

Jeûne, régimes restrictifs et cancer : revue systématique des données scientifiques et analyse socio-anthropologique sur la place du jeûne en France

Des chercheurs du laboratoire (P. Cohen, L. Bellenchombre et F. Féliu) ont participé à la rédaction du rapport coordonnée par le Réseau Nacre :

Jeûne, régimes restrictifs et cancer : revue systématique des données scientifiques et analyse socio-anthropologique sur la place du jeûne en France

Ils ont essentiellement participé à la rédaction du chapitre « Comprendre la place du jeûne en France. Une analyse socio-anthropologique »

Le rapport est disponible en ligne : https://www6.inra.fr/nacre/Le-reseau-NACRe/Outils-pour-professionnels/Rapport-NACRe-jeune-regimes-restrictifs-cancer-2017

Yannick Le Henaff et Miléna Spach – La réglementation française de l’alcool en milieu sportif : entre enjeux économiques, sanitaires et sociaux – Les tribunes de la santé

Le Hénaff, Y. & Spach, M. (2017). La réglementation française de l’alcool en milieu sportif : entre enjeux économiques, sanitaires et sociaux. Les Tribunes de la santé, 56,(3), 71-82. doi:10.3917/seve.056.0071.

Résumé

À partir d’un état des lieux législatif, cet article propose d’amorcer des pistes pour comprendre les tensions et injonctions contradictoires qui traversent le monde sportif et politique à l’égard de l’alcool, en montrant que celles-ci s’articulent essentiellement autour de trois registres discursifs : sanitaire, sécuritaire et économique. Pour comprendre comment ces registres sont utilisés, trois pans de la réglementation de l’alcool en milieu sportif sont abordés successivement : la consommation, la vente, la publicité et le parrainage. Une réflexion plus large, croisant l’évolution législative et la manière dont se construisent les problèmes sociaux, invite à questionner, au-delà des discours, le poids respectif des différents groupes qui les portent.

Compte-rendu de l’ouvrage de Violaine Girard : Le vote FN au village. Trajectoires de ménages populaires du périurbain

Benjamin Chevalier, « Violaine Girard, Le vote FN au village. Trajectoires de ménages populaires du périurbain. », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2017, mis en ligne le 20 novembre 2017, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://lectures.revues.org/23814

Blin, M.-O. (2017). Sénégal, France, USA : anciens et nouveaux commerces triangulaires.

Blin, M.-O. (2017). Sénégal, France, USA : anciens et nouveaux commerces triangulaires. In F. Richer-Rossi (Éd.), D’une culture à l’autre. Bras de fer et brassages (p. 41‑62). Paris: Michel Houdiard éditeur.
Quand les cultures se rencontrent, quand les regards se croisent et que les valeurs se mesurent à des aunes différentes, quand la découverte se révèle source d’interrogation, de défiance mais aussi d’enthousiasme et de richesse, s’ouvre alors le large éventail des approches entre crainte et séduction, médiation et négociation, bras de fer et de brassage(s).
Les échanges culturels se trouvent au cœur de cet ouvrage. 13 enseignants-chercheurs et professionnels du monde des arts y livrent des réflexions et des témoignages sur l’engagement intellectuel et politique en Afrique, Amérique, Asie, Europe. Ils soulignent la part du dialogue tant sur le plan humain qu’économique et social et nous invitent à la pluralité des regards. Aussi le livre prend-il divers chemins ; il nous emmène du musée d’Orsay à l’Art Institute de Chicago, mais aussi à la Galleria civica d’arte moderna e contemporanea de Turin. Il fait une pause dans la rue où le street art égaie le quotidien en racontant leur ville aux passants. Il donne des exemples d’engagements culturels ambitieux dans des continents lointains et même dans des pays en guerre. Il se penche sur la problématique des langues dans le cadre d’œuvres cinématographiques et de publicités qui transportent des stéréotypes culturels via la globalisation des marchés.
Il n’y a pas de cultures individuelles mais une seule Culture qui les englobe toutes, depuis l’Islande des sagas à la Russie de La Geste du prince Igor, depuis l’Amérique du Popol Vuh au Japon millénaire de Madame Murasaki ou aux grands poètes chinois de la dynastie Tang. C’est pour cette raison que la traduction existe : elle unifie des traditions diverses, elle facilite l’entrée en des lieux inaccessibles, elle suscite des mouvements littéraires ou artistiques, elle agite sans cesse le shaker du génie humain pour en tirer le cocktail qui tonifie les esprits et les cœurs de tous.
Luis Alberto de Cuenca, Real Academia de la Historia, Madrid

Neveu, G. Gérer la menace de grève générale dans l’industrie pétrochimique de la Basse Seine: l’agitation sociale aux usines Jupiter en 1938

Neveu, G. (2017). Gérer la menace de grève générale dans l’industrie pétrochimique de la Basse Seine: l’agitation sociale aux usines Jupiter en 1938. Présenté à Usines en bord de Seine Les territoires de la Seconde Révolution industrielle du XXe au XXIe siècle, Rouen: GRhis, Unievrsité de Rouen Normandie, Parc naturel régional des Boucles de la Seine, 16-17 novembre.
Programme du colloque : uebdsprogramme-revu-22082017-1

« Alimentation et cancers dans le monde. Les expériences des personnes malades et en rémission »

Patrice Cohen a participé, avec deux autres collègues, à la coordination d’un n° de la revue internationale Anthropology of food intitulé « Alimentation et cancers dans le monde. Les expériences des personnes malades et en rémission, Cohen, P., Hoarau, H., & Lorcy, A. (Éd.). (2017). Anthropology of food, (12). Disponible ici : http://aof.revues.org/8214
L’introduction qu’ils ont rédigée, « Les expériences alimentaires des personnes atteintes de cancer : continuités et ruptures au prisme des dimensions locales et globales » est disponible :  ici !

F. Bolter (Éd.), La prise en compte du genre en protection de l’enfance

Stéphanie Boujut a participé au rapport La prise en compte du genre en protection de l’enfance :
Boujut, S., & Frechon, I. (2017). S’occuper des enfants, est-ce une question de genre ? In F. Bolter (Éd.), La prise en compte du genre en protection de l’enfance (p. 57‑68). La documentation Française, ONPE. Consulté à l’adresse https://www.onpe.gouv.fr/system/files/publication/dt_genre_complet_web.pdf
Résumé :
Ce texte a pour objectif de présenter les différents niveaux des inégalités de genre qui
entrent en jeu dans un domaine où les relations de service organisent les échanges
entre les professionnels et le public accueilli. À partir d’une étude sur les trajectoires
de prise en charge d’enfants placés et de différents matériaux permettant d’observer
les pratiques professionnelles dans le système de la protection de l’enfance, les auteurs
mettent en évidence les conséquences d’une distribution fortement inégalitaire des
rôles des hommes et des femmes dans les métiers de la protection de l’enfance ainsi
que les mécanismes à l’œuvre qui différencient l’orientation du public accueilli selon
le sexe des enfants, les menant à réfléchir à la place du genre dans les pratiques
professionnelles auprès de l’enfance protégée.

Devineau, S. (2017). Youth Vocational Counseling Work: The Redefinition of Duties, the Distribution of Professional Roles, and the Impact of Gender. Review of European Studies, 9(3), 14

Devineau, S. (2017). Youth Vocational Counseling Work: The Redefinition of Duties, the Distribution of Professional Roles, and the Impact of Gender. Review of European Studies, 9(3), 140.
Lire ici
Résumé : The 1960s myth that good vocational counseling means successful youth entry into employment is back in favor and imposing itself on educational policy as an absolute priority during this period of high unemployment. But implementation of these youth career planning and employment policies has largely been delegated to local-level authorities, where interventions now take the form of reticular projects.This is the context in which we test the hypothesis of a crisis in the work of actors providing youth vocational counseling, program coordinators of various ranks, psychological counselors, and referent teachers working with students.

The methodology for the main study is based on interviews with a range of professionals. A supplementary study analyzed the content of articles in “L’echo des régions”, the magazine of the Association of the Regions of France, from 2010 to 2015.

One finding to emerge from these observations is that the educational system internalizes concerns connected with job openings in occupations, while actors focused on post-scholastic job placement request more general education. This role inversion highlights the main contradictions running through youth vocational guidance. All actors attest to the limitations thwarting their voluntarism as well as to the dilemmas they face. Among the identified obstacles are the individualization of vocational paths and the emergence of case-by-case counseling, the application of the principle of equality to competing strategies, the disorganization of institutions allocated declining financial resources, conflicts of interest in partnerships, devalued courses of study, and insecure jobs. We also observed that the proffered arguments propose handling youth career counseling and entry into employment according to an “emergency response” model. In such a landscape devoid of egalitarian prospects, it nonetheless emerges that the path toward the equality of girls with boys is more open. At the same time, an opposing gender logic appears in the distribution of professional tasks, with particular consequences for women and especially female teachers.

Devineau, S., & Confais, A. (2017). Le care éducatif : principe actif des choix professionnels et des pratiques de travail sexués. Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE, (45

Devineau, S., & Confais, A. (2017). Le care éducatif : principe actif des choix professionnels et des pratiques de travail sexués. Éducation et socialisation. Les Cahiers du CERFEE, (45).
Lire article en ligne : cliquez ici
Résumé : Les métiers de CPE et d’enseignant en maternelle comptabilisent respectivement plus de 70 % et 90 % de femmes dans leurs effectifs globaux. Un défaut de parité que la sociologie du genre permet d’éclairer à travers les aspects du care de l’activité de travail prescrite. Parmi les différents constats produits par l’étude, il ressort un rapport sexué au travail engendré notamment par la socialisation différenciée entre les sexes.

Dris, N. (2017). Le double jeu de l’espace urbain. Contribution à une sociologie pragmatique de l’espace. Sociologia On Line – Revue de l’Association Portugaise de Sociologie, (13), 13‑24.

Dris, N. (2017). Le double jeu de l’espace urbain. Contribution à une sociologie pragmatique de l’espace. Sociologia On Line – Revue de l’Association Portugaise de Sociologie, (13), 13‑24.
Télécharger l’article : ici
Résumé : Si par certains côtés, la grande ville libère l’individu, elle le contraint par d’autres. En effet, elle l’affranchit des contraintes communautaires, participe à son épanouissement intellectuel mais lui impose l’instabilité et les contingences de la mobilité. Le débat proposé dans cet article si tue l’espace dans le champ de la sociologie urbaine et la recherche urbaine en général, d’une part et la pertinence de l’approche pragmatique dans l’analyse urbaine, d’autre part. L’objectif est d’interroger l’espace en tant  qu’expérience sociale, politique et culturelle en milieu urbain.

Colloque : Grandes et petites mains de la beauté : Production, entretien, distribution

Deux chercheur.e.s de Dysolab vont participer au colloque « Grandes et petites mains de la beauté : Production, entretien, distribution » qui se déroulera à l’Université Paris Est Créteil, les 12-13 octobre 2017.
Couvry, C. (2017). « Prendre par à la réalisation d’élection de Miss. Les spécificités d’un travail bénévole de la beauté en milieu populaire. Grandes et petites mains de la beauté : Production, entretien, distribution »
Le Henaff, Y. (2017). « Faire évoluer les pratiques de beauté : l’usage de la médecine esthétique chez les chirurgiens esthétiques ».

Congrès de l’AFS d’Amiens

Voici les communications que les membres du Dysolab vont faire lors du Congrès de l’AFS à Amiens :

Couvry Camille, Participer à des élections de Liss : une aspiration à la mobilité sociale pour les jeunes femmes de classes populaires, RT 5 : classes, inégalités, fragmentations

Devineau sophie, Couvry Camille et Féliu François, Maîtresse de conférences : quelles options pour rester dans la course ?, RT 1 : Savoirs, travail, professions

Haller Zoé, Formulation et réception des revendications du Secteur Femmes de la FSU : quels liens avec les sciences sociales ?, RT 34 : Sociologie politique

Féliu François, Girard Violaine, Fonctionnaires et rapport aux langues à Mayotte : un révélateur du pouvoir administratif en contexte post-colonial ?, GT 42 : Sociologie des élites

Grosini Marion, Viols incestieux en cours d’assises : un rapport de pouvoir familiaux, genrés et institutionnels, RT 28 : Recherches en sciences sociales sur la sexualité

Le Henaff Yannick, Spach Miléna, La réglementation de l’alcool dans le monde du sport : une analyse de 30 ans de disputes, RT 31 Sociologie du sport et des activités physiques

Lemercier Elise, De l’urgence de la survie aux temporalités institutionnelles : parcours de vie des jeunes pris en charge par la justice des mineurs à Mayotte, RT 22 : Parcours de vie et dynamiques sociales / RT 40 : Sociologie des institutions

Li Yong, Condamnés à réussir : les tensions intergénérationnelles dans les parcours migratoires des étudiants chinois en France, RT 2 : Migrations, altérité et internationalisation

Neveu Guillaume, Richesse et hétérogénéité des fonds d’archives préfectorales : quand la méthode dite « micro-histoire » permet l’analyse des formes de déviances passées, RT 3 : Normes, déviances et réactions sociales

Testenoire Armelle, Contexte institutionnel et dynamiques individuelles : l’entrée des femmes kanak en formation continue, RT 22 : Parcours de vie et dynamiques sociales

 

 

 

 

 

 

Guérin, Francis, et Jean-Louis Le Goff. « L’information-conseil en VAE : se (re-)connaître entre professionnels ».

Guérin, Francis, et Jean-Louis Le Goff. « L’information-conseil en VAE : se (re-)connaître entre professionnels ». In Invisibilisations au travail. Des salariés en mal de reconnaissance, édité par Olivier Cléach, Frédéric. Moatty, et Guillaume Tiffon, Octarès., 105‑17. Toulouse, 2017.
Résumé de l’ouvrage :Quelle partie de l’activité des travailleurs est aujourd’hui passée sous silence, non reconnue, laissée dans l’ombre ? Quels sont les tâches, les engagements et les droits invisibilisés ? Les attentes non satisfaites ? Et les conséquences, objectives et subjectives, de cette occultation pour les hommes et les femmes concernés ? À l’heure où les dispositifs technico-gestionnaires se multiplient, où l’activité des travailleurs n’a jamais été aussi tracée, encadrée, contrôlée, il apparaît, paradoxalement, que sur un certain nombre d’aspects, les travailleurs se sentent de plus en plus invisibles. Comment expliquer un tel paradoxe ?

À travers des enquêtes réalisées auprès de travailleurs et de travailleuses aux métiers, statuts et secteurs d’activité extrêmement variés, les vingt-neuf contributions réunies dans cet ouvrage offrent un panorama riche et contrasté des transformations contemporaines du travail et des processus d’invisibilisation qu’elles occasionnent. Il s’en dégage trois grandes formes d’occultation : celle des travailleurs/euses situé.e.s à la lisière du monde du travail, pour qui l’accès à l’emploi constitue une fin en soi et relaie au second plan la reconnaissance salariale et symbolique de leurs compétences et de leur charge de travail ; celle des tâches périphériques (réunions, courriels, reporting, etc.) auxquelles les salarié.e.s consacrent de plus en plus de temps au détriment des autres missions qui leur sont confiées ; et enfin, celle des rapports de production, pacifiés par le recours à un tiers, le client, qui participe, sans le savoir, à la fonction managériale en s’arrogeant le pouvoir de décider ce qui doit être fait, avec quels moyens, pour qui et pour quand.