Les inégalités : relations inter-ethniques, action et politiques publiques

En cours : 5 programmes, 4 publications, 2 HDR

L’intérêt pour la socio-anthropologie des migrations, des relations inter-ethniques et du racisme, ou encore l’expérience de l’ANR INEMA motivent le développement d’une socio-anthropologie politique des situations minoritaires dans la ville. Ce chantier mobilise plusieurs chercheuses de l’unité, E. Palomares, E. Lemercier et V. Girard sur plusieurs fronts.
Un projet de comparaison internationale est en cours (Région parisienne, Afrique du Sud et, dans l’océan Indien, de l’île de Mayotte au sein de l’archipel des Comores, devenue département français en 2011).
Dans la continuité des recherches menées à Mayotte, un projet est envisagé sur les inégalités dans les outre-mer, afin d’étudier comment le genre et les relations inter-ethniques participent de la construction des processus de définition, de différenciation et de ciblage de populations alternativement et contradictoirement perçues comme « dangereuses » ou « en danger » (les résidents des zones d’habitat insalubre d’une part, et d’autre part les jeunes pris en charge par la protection de l’enfance). Un projet a été ainsi déposé à la DREES-CNAF sur l’appel « Politiques sociales locales ».
Une convention de recherche va être signée avec la mairie de St Etienne du Rouvray pour l’accompagnement à la mise en place d’un observatoire local des discriminations selon l’origine et le sexe (production de données quantitatives et qualitatives et préfiguration des modalités d’organisation d’un futur observatoire des discriminations).
L’approche socio-politique et l’étude de la stratification et de la mobilité sociale sont également développées par le biais d’une participation de V. Girard à une recherche ANR sur les classes populaires aujourd’hui.
Elles seront aussi développées à travers un projet GRR en collaboration avec un géographe de Rouen et un MCF en aménagement et urbanisme du Havre sur le sujet de l’implantation du FN en Haute-Normandie. Enfin, est en réflexion un projet de séminaire co-organisé avec une sociologue du Havre sur la question des politiques urbaines et de leurs effets sur les parcours résidentiels.